vendredi 2 septembre 2011

Monsieur,

Il y a quelques temps déjà que je vous ai fait parvenir le manuscrit de mes nouvelles « Le chromosome de la contemplation ».
J’avais imaginé recevoir une réponse, un conseil, des insultes.

Je crois déceler dans votre silence que vous ne me pensez pas digne du prochain Prix de la Révélation Littéraire.

Dois-je pour autant me résoudre à hiberner jusqu’à la prochaine décennie ? Me lancer dans l’élevage d’orchidées ou la création d’azulejos ? Je ne saurai me résoudre sans combat.

Conscient de ne pas avoir inventé la machine à effacer les ardoises... Je suis malgré tout comme le diable qui sautera toujours de sa boite, car il y aura toujours un enfant pour tourner la manivelle, toujours un lecteur pour sourire à mes images, toujours un message à défendre de façon ostentatoire...

Je les connais vos ritournelles, vous qui mangez du fruit tropical au petit déjeuner parce que les tartines beurre-confiture c'est mauvais pour la ligne.
Mais c'est justement du fruit de ma passion que j'aimerai bouffer.
Pousser le bouchon jusqu'à vouloir vivre de mon grain de folie douce!

Je finirai donc par cette tirade citant un ancien adage : Tant va l'oiseau sauvage manger au village, qu'il finit toujours par être apprivoisé.
Je crois savoir qu'un certain St. Exupery s'en était inspiré!

Ne regrettez jamais d'être passé à côté de moi, mes tartines quant à elles sont toujours tombées du côté du pain.
J'ai d'autres œuvres au fond de mon cartable, qui sont au bord de l'asphyxie depuis le temps que je les couve.

Littérairement votre...




Des mots, une histoire n°37.

Les mots imposés : création – orchidée – révélation – combat – cartable – bouffer – tropical – contemplation – passion – hiberner – boîte – ancien – apprivoiser – ritournelle – asphyxie – folie – ostentatoire – azulejo – chromosome – imaginer – ardoise – bouchon

16 commentaires:

Asphodèle a dit…

Ah ! Excellent ! J'aime beaucoup tes métaphores...imagées (ce qui est un pléonasme je sis !). Bravo ! :)

Olivia a dit…

C'est original !
Comme Asphodèle, jolies métaphores è

Bénédicte (l'aiguille étourdie) a dit…

Oh, ce texte-là, je l'aime beaucoup!

32 Octobre a dit…

Je me suis régalée à cette lecture.
Cet éditeur ne méritait pas ce recueil de nouvelles. Non mais !

claudialucia ma librairie a dit…

ET vlan! Bien envoyé, avec panache! Voilà qui venge tous ceux qui ont tenté de se faire éditer.. en vain!

Eiluned a dit…

Avec une lettre comme ça on se dit que l'éditeur y regardera à deux fois avant de rejeter les prochaines œuvres !
J'aime beaucoup !

Jean-Charles a dit…

Excellent ! et des phrases comme celle-ci "Mais c'est justement du fruit de ma passion que j'aimerai bouffer" m'ont fait rire? Bravo.

helena frontini a dit…

J'aime bien!

Ella B. a dit…

ah, çà, c'est le genre de "claques" que j'adore, littéralement parlant !:-)) Je m'amuse à ce "jeu" parfois, mais en général, mes interlocuteurs rament !:-)) c'est fait exprès !:p Très original et sympathique malgré tout, les femmes savent si bien le faire dans une telle situation !:-)

MissKa a dit…

J'ai bcp aimé tes essais avec les mots imposés cet été, mais celui là il est vraiment extra, pou un peu j'ai cru que c'était toi qui te mettais en colère face à un éditeur qui ne donnait pas signe de vie !!!!
Bisous ♥

Aymeline a dit…

J'aime beaucoup ton texte, digne d’interpeller un éditeur !

eugeniegwada a dit…

ouh la la il va le lire ce manuscrit!!!! là je crois bine ♥ Bizz et bonne rentrée

Maraboutd'ficelle a dit…

C'est toujours un plaisir de te lire ... les mots glissent comme la confiture sur ma tartine le matin ;-D
Bises

jason a dit…

Bravo !!!
Belle lettre qui ne laissera pas sans doute cet éditeur sans réaction..... Mais tant pis pour lui il est déjà trop tard !!

Le monde de l'édition est un monde véreux, et qu'il ne faut surtout pas désespérer et baisser les bras.
Il existe des maisons d'édition qui sont toujours en quète de nouveaux auteurs.
(à compte d'éditeur.)

Douce journée
biz
la cigale enchantée

Valentyne a dit…

Je le commande tout de suite ce recueil s'il est aussi drôle et bien tourné que cette lettre ! Bravo

Bleue Azur a dit…

J'aime beaucoup ! Un joli exutoire ! ;)